• MARK MORTON - Anesthetic

    MARK MORTON - Anesthetic
    WPP Records / Spinefarm Records
    Style : Rock/Blues/Metal
    Origine : Etats-Unis
    Sortie : 2019
    Site Web : www.facebook.com/markmortonmusic

    MARK MORTON - Anesthetic



    01. Cross Off (feat. Chester Bennington) / 02. Sworn Apart (feat. Jacoby Shaddix) / 03. Axis (feat. Mark Lanegan) / 04. The Never (feat. Chuck Billy + Jake Oni) / 05. Save Defiance (feat. Myles Kennedy) / 06. Blur (feat. Mark Morales) / 07. Back From The Dead (feat. Josh Todd) / 08. Reveal (feat. Naeemah Maddox) / 09. Imaginary Days / 10. Truth Is Dead (feat. Randy Blythe + Alissa White-Gluz)

    Pour ceux dont le nom de Mark Morton n'évoquerait rien, sachez qu'il est l’un des guitaristes de LAMB OF GOD, formant avec son comparse Willie Adler une paire de gratteux redoutable. LAMB OF GOD est une entité reconnue du Metal contemporain, au succès mérité et dont la qualité ne peut être remise en cause, Randy Blythe, régulièrement sollicité pour des apparitions sur divers albums, ou Chris Adler qui a notamment enregistré les parties de batterie de l'album Dystopia de MEGADETH en sont la preuve. Mark Morton, dont les influences sont diverses et variées, a, lui aussi, ressenti le besoin de s’exprimer autrement et de s’extirper un temps du carcan LAMB OF GOD afin d’assouvir son talent de compositeur qu’on ose croire à la hauteur de son jeu félin et animal. Accompagné et motivé par son ami et producteur Josh Wilbur (TRIVIUM, PARKWAY DRIVE), Mark Morton nous pond, avec Anesthetic, son premier effort solo constitué de dix titres aux horizons divers. Un mélange judicieux de ce qu’il sait déjà très bien faire, avec d’autres compositions bien plus surprenantes, où il ne cesse de sortir de sa zone de confort. Comme vous l’aurez compris, le mix et la production sont l’œuvre de Josh Wilbur, qui a aussi participé à l’écriture des morceaux. Morton voulait qu’Anesthetic soit un grand partage avec pléthore de musiciens et de chanteurs qu’il admire. Évidemment, il assure toutes les parties de guitare, et il est accompagné par Roy Mayorga (STONE SOUR), David Ellefson (MEGADETH), Ray Luzier (KORN), Paolo Gregoletto et Alex Bent (TRIVIUM), Mike Inez (ALICE IN CHAINS), Jean-Paul Gaster (CLUTCH), Steve Gorman et Marc Paul pour les musiciens. Concernant les chanteurs, se reporter à la tracklist plus haut.

    Avoir autant d'artistes réputés pour son premier album n’est pas forcément chose aisée, mais Morton a parfaitement su s’adapter afin d'obtenir le meilleur de chacun. Anesthetic jongle avec les styles avec une facilité déconcertante, et toujours avec une grande réussite. Aucune faute de goût, que du très bon, voire même davantage, quand Mark Morton sort des sentiers battus pour nous surprendre, avec des morceaux moins typés Metal, comme sur l’excellent et entêtant "Blur" aux teintes Blues Rock, avec Mark Morales au chant, qui l’accompagnera notamment sur sa future tournée. "Axis" est également dans cette veine, avec cette odeur de blues dégagée par la voix gorgée de whisky, chaude et rocailleuse, de Mark Lanegan, superbe, sublime, un très beau refrain avec une dynamique de morceau dans une deuxième partie fleurant bon l’improvisation Stoner si chère à celui qui illumina certains des meilleurs opus de QUEENS OF THE STONE AGE. Comment ne pas succomber aussi au Rock musclé de "Save Defiance", magnifié par la voix grandiose de Myles Kennedy, un morceau qui peut évoquer ALICE IN CHAINS. Diablement accrocheur et addictif. On passe du Metal au Rock, en passant par le Blues avec une facilité déconcertante, même le Jazz Rock y trouve une place de choix avec "Reveal" qui voit la participation de Naeemah Maddox au chant, une artiste noire américaine de Country de grand talent, ayant notamment participé à deux morceaux du dernier VEKTOR, Mark Morton y démontre toute la subtilité de son jeu de guitare, avec un solo bluesy gorgé de feeling. En plus d’être un guitariste complet et un songwriter talentueux, Morton s’essaie au chant sur "Imaginary Days" et sa voix n’est pas désagréable du tout. Un "Imaginary Days" qui, au premier abord, paraît assez simpliste, mais qui, au fil des écoutes, s’affirme plus dans la qualité.

    Ceux qui penseraient en me lisant que le Metal a disparu de la panoplie de Mark Morton, rassurez vous, ce n'est pas le cas, et il n'y a qu'à écouter un titre comme "Sworn Apart", avec Jocoby Shaddix au chant, pour s'en convaincre. Anesthetic est une franche et belle réussite, tout y est de qualité, très diversifié, sans réel faux pas, avec quelques moments suprêmes où l'on peut y découvrir l'extrême polyvalence d’un artiste complet qui ravira la plupart d’entre vous. L’une des belles surprises de ce premier trimestre 2019.

    Chronique : Papa Bordg

    MARK MORTON - Anesthetic

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Arnold1976
    Lundi 11 Mars à 17:38

    Très bonne chronique de ta part papa gonflette!cool

      • Papabordg
        Dimanche 17 Mars à 21:43

        Merci FROZENHEART.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :