• METAL & FANTASY - Volume 1
    Frantz E. Petiteau

    Editions Camion Blanc

    CAMION BLANC_Metal & Fantasy_Volume 1



    Illustré par Jean-Pascal Fournier, ce premier opus constitue le premier tome consacré à la musique Metal et à la sword & sorcery depuis les années soixante-dix. La littérature, la peinture le cinéma voire les jeux vidéo d’heroïc fantasy ont inspiré des artistes Metal. Ainsi se combinent les univers épiques tels que ceux d’Elric de Melniboné de M. Moorcock, de Game of Thrones de GRR Martin et surtout la sword & sorcery de Robert E. Howard. Frantz-E. Petiteau vous invite à découvrir ses recherches et ses échanges avec des auteurs, des illustrateurs, des groupes de Metal et de fantasy et à partager une passion qui vous fera voir le Heavy Metal d’une autre façon.

     


    votre commentaire
  • WHITE METAL - Du bruit pour l'homme en croix
    Esychia Pneuma
    Editions Camion Blanc

    Camion Blanc_WHITE METAL_Du Bruit Pour L'homme En Croix



    In Nomine Metallus ! Le White Metal, ou Metal Chrétien, est, sans aucun doute, le sous-genre de Metal le moins connu et le plus sous-estimé. Les rares personnes a en avoir entendu parler ne se rappellent que de la période « paillettes » de Stryper, et ont gardé une vision Hard FM gentillet. Cette histoire, cette aventure dont vous allez parcourir les pages, va vous emmener de surprise en surprise. Nous commencerons par les années 60 et le Jesus Movement, une bande de rockers freaks chrétiens allumés et, pas à pas, nous arriverons jusqu’à nos jours, en faisant connaissance avec des groupes de Black Metal, grindcore ou Death Metal chrétien, aussi extrêmes que leurs homologues séculiers ou satanistes. Bienvenue dans l’univers de Horde, Antestor, Crimson Moonlight, Mortification et les autres. La scène underground d’Amérique du Sud, absolument fascinante, sera également du voyage. Vous n’allez pas reconnaître le jardin d’Eden… À propos de l’auteur : Esychia Pneuma est un ancien musicien de Metal reconverti dans l’écriture. Son propos n’est pas de convertir les masses au christianisme, mais de faire découvrir un genre musical incroyablement riche et vivant, loin des feux médiatiques… de faire découvrir des artistes talentueux, ouverts d’esprit, fans de Metal autant que de spiritualité, et souvent en rupture avec les institutions religieuses traditionnelles car trop rebelles pour s’adapter. Des hommes et des femmes qui n’ont de compte à rendre qu’à Dieu lui-même. Bref, un voyage dans un underground fascinant et regorgeant de merveilles triées dans la partie « Anthologie » du présent ouvrage.

     


    votre commentaire
  • MY BLOODY ROOTS - De Sepultura à Soulfly et au-delà
    Joel McIver
    Editions Camion Blanc

    Camion Blanc_MY BLOODY ROOTS_De Sepultura à Soulfly et au-delà



    My Bloody Roots est l’histoire férocement honnête de l’homme à l’origine de deux des plus grands groupes de heavy metal : Sepultura et Soulfly. Max Cavalera est aussi sans conteste l’un des musiciens les plus respectés de cette scène. Plus qu’un nouveau récit sur le grand cirque rock’n’roll, ce livre aborde les chagrins et les pertes mais aussi les triomphes d’une vie et d’une carrière dévouées à la musique. Cavalera revient sur son enfance difficile au Brésil et sur le succès planétaire de Sepultura, qu’il a formé avec son frère Iggor. Il aborde également les raisons qui l’ont poussé à quitter Sepultura avant de former Soulfly, groupe de metal au succès incontestable. Il décrit sans fard les conséquences dévastatrices du décès de son père, de son beau-fils et de son petit-fils, son combat contre l’addiction à la drogue et l’alcool, et enfin ses retrouvailles avec son frère au sein de Cavalera Conspiracy. C’est avec un talent unique que Max Cavalera raconte ces existences, ce qui fait de My Bloody Roots un modèle du genre. Max Cavalera est musicien professionnel depuis 1984. Sepultura est l’un des groupes de thrash brésiliens les plus récompensés et Soulfly se produit toujours en tête d’affiche dans les plus grands festivals du monde ; quant à Cavalera Conspiracy, formé en 2006 avec son frère, Iggor, il tourne toujours.


    votre commentaire
  • DEEP PURPLE - De la fumée sur l'eau
    Martin Popoff

    Editions Camion Blanc

    Camion Blanc_DEEP PURPLE_De la fumée sur l'eau



    Que s’est-il vraiment passé pendant les années soixante ? Qu’est-ce que le Heavy Metal ? Ça va durer encore longtemps ? Comment peut-on faire une chose pareille ? Tu te prends pour qui, bordel ? Tom Jones ? Apprêtons-nous à traverser la planète de part en part et dans tous les sens, durant l’une des périodes d’activité musicale et artistique les plus passionnantes qui soient. Les héros de cette cavale se nomment Ritchie Blackmore, Ian Gillan, Roger Glover, Jon Lord et Ian Paice ou David Coverdale, Glenn Hugues, Tommy Bolin, de même qu’une poignée d’autres. Ils tentent tous de répondre dans ce livre à ces quelques interrogations, chacun à sa façon, entre deux cuites et une Fender Stratocaster balancée en flammes dans le public : où et comment leurs routes se sont-elles croisées, pourquoi ont-ils opté pour la batterie, la guitare, le Hard funk ou le Blues, croient-ils aux fantômes, à un monde parallèle, que signifient les textes de leurs chansons, qui a fait quoi ? Dans cette histoire, qui est celle du Rock’n’roll, on rencontrera au choix Jimi Hendrix, Phil Lynott, Carlos Santana, Johnny Winter ou Frank Zappa, on donnera la parole à des témoins directs tels que Ronnie James Dio (Rainbow, Black Sabbath), Lars Ulrich (Metallica), Joe Bouchard (Blue Öyster Cult), vous écouterez les explications astrologiques de Ken Hensley (Uriah Heep), les souvenirs de concert de Uli Jon Roth (Scorpions), les analyses critiques de Bill Steer et Michael Amott (Carcass), ou l’enthousiasme extatique de l’inénarrable Yngwie Malmsteen. Parce que, ainsi que nous le fait savoir l’auteur, « Deep Purple vibre et respire organiquement, comme le chaos enchevêtré de la vie elle-même ». Martin Popoff est né en Colombie-Britannique, Canada, en 1963. Critique Rock inépuisable autant que collectionneur de disques passionné, il est l’auteur de près d’une trentaine de monographies de référence consacrées au Heavy Metal. Deep Purple : De la fumée sur l’eau est son tout premier ouvrage à être publié en français.

     


    1 commentaire
  • HARD ROCK & HEAVY METAL - 40 années de purgatoire - Tome 1     
    Thierry Aznar
    Editions Camion Blanc

    Image and video hosting by TinyPic


     
    Beaucoup considèrent « Helter Skelter » des Beatles (1968) comme le premier titre de Hard Rock. Au printemps 1970, lorsque le grand groupe anglais annonça officiellement sa séparation, une autre formation, anglaise elle aussi, avait déjà pris la relève : l’album Led Zeppelin 2 était au sommet des hit-parades du monde entier. Dans un déferlement de solos de guitare ravageurs et de roulements de batterie propres à assommer un éléphant, les kids de 1970 balançaient leur argent de poche dans les juke-boxes pour s’éclater aux sons de « Whole Lotta Love » du Zep déjà cité, de « Black Night » de Deep Purple et de « Paranoid » de Black Sabbath. La Sainte-Trinité du riff qui tue ! Au total, en moins de dix minutes, le Hard Rock était rentré dans les mœurs. Et cela fait près d’un demi-siècle que ça dure ! Une fois en terrain conquis, les p’tits gars aux cheveux longs comme un jour sans pain allaient pouvoir se lâcher sur des morceaux beaucoup plus élaborés : le même trio infernal publiera « Kashmir », « Child In Time » et « Sleeping Village ». Thierry Aznar, discothéquaire, développe dans le présent volume sa passion et sa ferveur pour le Hard Rock et le Heavy Metal en nous proposant d’innombrables chroniques d’albums, connus ou moins connus, à emporter sur une île déserte… Question valises, c’est du lourd. Du Heavy, le terme s’impose !

     


    votre commentaire
  • LE METAL DANS LES PAYS MUSULMANS - Cette jeunesse qui a contribué au printemps arabe
    Mark LeVine
    Editions Camion Blanc

    Image and video hosting by TinyPic



    Le Metal, c’était vraiment le son qui correspondait parfaitement à l’agressivité qu’on ressentait en vivant dans une dictature. Et c’est ce qui nous a permis de faire sortir sainement notre colère (Sajid, Pakistan). Le Metal est dans notre sang. C’est pas un divertissement, c’est notre souffrance, et aussi un antidote à l’hypocrisie de la religion qui est injectée en chacun de nous dès notre naissance (Tarantist, Iran). Quand on est palestinien, pakistanais ou même marocain et qu’on a le malheur d’être fan de Metal, on comprend très vite que ce n’est pas que de la musique. Non. On comprend qu’on doit engager toute sa vie. Et c’est ce qui renforce paradoxalement le degré d’attachement. Ceux qui auront été emprisonnés pour cela en témoignent dans cette enquête du professeur à l’Université de Californie et docteur en études islamiques, Mark LeVine. Il a réalisé vingt voyages et parcouru seize pays pour en rapporter ce livre fondamental. En tant que guitariste semi-pro, il a pu aussi partager la scène et enregistrer avec les musiciens qu’il interviewait (Orphaned Land, Khalas, Junoon, les filles de Mystik Moods…). Il a rencontré aussi des activistes et des islamistes. Il revient en détail sur les affaires amalgamant Metal et satanisme en 1997 en Egypte et au Liban, et en 2003 au Maroc qui virent plusieurs métalleux condamnés et torturés sur de fausses accusations. Plus je voyageais, plus je rencontrais de musiciens et plus je saisissais à quel point on pouvait améliorer notre compréhension de l’Islam en apprenant à connaître ces artistes censés être marginaux. Je connais tous vos artistes et vos icônes : Hendrix, Coltrane, Scott Fitzgerald. Je connais aussi ma culture : Oum Kalthoum, Farid al-Atrache et Adonis. Mais combien d’Américains [ou d’Occidentaux] voudraient ne serait-ce que connaître ma culture, sans parler d’y consacrer du temps ? (Oday Rasheed). Ce livre est justement une façon d’y remédier.

     


    votre commentaire
  • LA SAGA VAN HALEN - Everybody Wants Some
    Ian Christe
    Edition Camion Blanc

     

    Camion Blanc_LA SAGA VAN HALEN_Everybody Want Some_



    Van Halen, c’est toute une histoire ! C’est aussi la vôtre, souvenez-vous, au driving du coin dans le pick-up de papa… La Saga Van Halen vous fera vivre les aventures du groupe qui a révolutionné le rock, ses débuts et son ascension, puis les allées et venues des uns et des autres, la valse des chanteurs, les concerts annulés et les rumeurs les plus folles. Comment deux petits Hollandais formés à la musique classique vont-ils fonder le plus grand groupe de hard rock américain ? Quel secret détient Eddie pour avoir une telle maîtrise de sa guitare ? Qui, mis à part David Lee Roth et Sammy Hagar, a ce petit je-ne-sais-quoi dans son ADN lui permettant de chanter dans Van Halen ? Doit-on croire les légendes concernant les groupies, les nains et les détails des contrats ? Voici la vérité toute nue malicieusement étalée dans ces pages – c’est tout ce que vous avez voulu savoir sur ce groupe légendaire sans jamais oser l’imaginer. Ian Christe s’est livré pour nous à un travail d’historien. Dûment informé, l’auteur d’une Histoire complète du Heavy Metal a su saisir à la fois l’enthousiasme passionné des fans et l’absurdité inhérente à cet égo collectif nommé Van Halen. Dans une prose alerte, Everybody Wants Some est un conte de fées en lumière réelle… Vive, entraînante, cocasse et riche en anecdotes, la saga Van Halen couvre l’épopée de ce groupe mythique, jusqu’aux diverses reformations. Entrez dans la légende qui a bercé votre adolescence.

     


    votre commentaire
  • PEARL JAM - Pulsions Vitales
    Cyril Jégou
    Editions Camion Blanc

     

    Camion Blanc_PEARL JAM_Pulsions Vitales



    Formé à Seattle par le guitariste Stone Gossard et le bassiste Jeff Ament, Pearl Jam est devenu en moins de deux ans l’un des groupes de rock les plus populaires au monde, et accessoirement une figure du grunge aux côtés de Soundgarden, Nirvana et Alice in Chains. Emmené par Eddie Vedder, son leader charismatique et controversé, Pearl Jam est rentré dans l’histoire du rock avec Ten, premier album épique et passionné. En plus de vingt ans de carrière, le groupe a vendu 60 millions d’albums sans pour autant renier intégrité, respect de son public et sincérité. Ce livre raconte la genèse et l’histoire de ce groupe hors-norme au travers du grunge, phénomène rock ayant secoué la planète au début des années 1990.

     


    votre commentaire
  • BLACK SABBATH - L'Essor de la Musique Heavy Metal
    Andrew L. Cope
    Editions Camion Blanc

     

    Camion Blanc_BLACK SABBATH_L\'essor de la Musique Heavy Metal



    Rarement le Heavy Metal a fait l’objet d’une analyse stricto sensu ; c’est le propos de cet ouvrage, qui analyse non seulement son émergence à travers un groupe emblématique, mais qui détermine aussi les mutations et les évolutions s’étant succédées au fil des décennies. A travers une analyse des structures, du son, des syntaxes musicales, mais également du contexte social et de l’évolution du genre, Andrew L. Cope, musicologue, enseignant et musicien, établit clairement la différence entre le Heavy Metal né avec Black Sabbath et le Hard Rock symbolisé par Led Zeppelin. Ce livre, complet et très documenté, comble indéniablement une lacune en proposant un nouvel éclairage sur la musique Heavy Metal, depuis ses origines jusqu’à nos jours.

     


    votre commentaire
  • BLUE ÖYSTER CULT - La Carrière du Mal
    Mathieu Bollon & Aurelien Lemant
    Editions Camion Blanc

     

    Camion Blanc_BLUE ÖYSTER CULT_La Carrière du Mal



    « Comic books. Télévision. Cauchemars. » Telle est la trinité pop-culturelle à l’œuvre derrière les cinq hommes qui fondèrent à Long Island, sur les ruines de l’été de l’amour, le Blue Öyster Cult, seul « groupe de heavy metal pour intellectuels ». Dans un foisonnement d’influences coagulant rhythm’n’blues, hard boogie, pop psychédélique et rock progressif, des Doors à Steppenwolf et des Who aux Beach Boys, le Blue Öyster Cult est, tel que son nom le lui présageait, une formation culte au cœur du panthéon Rock’n’Roll. À ce jour, jamais aucun ouvrage en français n’avait été consacré à cette formation pourtant en exercice depuis la fin des années soixante : quatorze albums studio, quatre live épiques, les tournées mondiales en compagnie de Black Sabbath ou Uriah Heep, les textes signés Patti Smith ou Richard Meltzer, les collaborations avec les écrivains Michael Moorcock, Jim Carroll ou John Shirley, sans oublier Sandy Pearlman, l’homme dont la légende rapporte qu’il appliqua le concept de heavy metal au champ musical. Mathieu Bollon et Aurélien Lemant livrent avec La carrière du mal un rockumentaire écrit à quatre mains / deux cerveaux et qui, tout en s’éloignant des bio classiques, s’attaque chronologiquement à la discographie du B.Ö.C, dans une analyse des contenus (lyrics, pochettes, morceaux) mise en relation avec l’Histoire du XXe siècle : conspiracy theory, nazisme, aliens, spiritisme, paranormal, cinéma d’horreur, littérature SF, Hells Angels, hermétisme, sorcellerie, SM, fétichisme, polémologie… et tout ce qui a pu inspirer les mouvements punks et new wave dans leurs thèmes de prédilection et leurs esthétiques paramilitaires et cryptofascistes. Par-delà le hard rock, ce livre est une invitation à s’immerger dans les musiques ensorcelées issues du blues et à se poser la question de la nature magique du rock’n’roll.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique