• TREPALIUM - From The Ground

    TREPALIUM - From The Ground

    Klonosphere / Season Of Mist

    Style : Groove Metal

    Origine : France

    Sortie : 2020

    Site Web : www.facebook.com/TREPALIUMBAND

     

    TREPALIUM - From The Ground

     

    01. From The Ground / 02. Twins Brawl / 03. Secretly Depressed / 04. Aimless Path (Part I) / 05. …To The Sun / 06. Feelin' Cold / 07. Everything Is Supposed To Be Ok

     

    Première sortie depuis l'arrivée de Renato Di Folco derrière le micro, From The Ground, revêt donc une importance toute particulière pour les fans de TREPALIUM, d'autant plus si on ajoute qu'il s'agit de la première sortie du groupe depuis 2014 ! Une chose n'a pas changé, c'est Thibaut Chaumont qui a assuré l'enregistrement, le mix et le mastering de ces 7 nouveaux morceaux, au Deviant Lab Studio.

    Pour ma part, j'avais laissé le groupe en 2012 avec leur dernier album en date, H.N.P., et autant être clair de suite, musicalement, le groupe a peu évolué. On retrouve cette habitude de faire appel au piano façon saloon ("From The Ground", "Aimless Path (Part I)") et ce sera tout de ce côté là pour ce nouvel opus. En effet, pas de trompette, de trombone et autres instruments auxquels le groupe a pu faire appel auparavant, les Français restent sur une formation Rock standard. Il faut dire que le Metal atypique composé par Harun Demiraslan est de suite reconnaissable et n'a pas forcément besoin d'autres instruments pour faire parler la poudre. Toutefois, dans cette apparence des plus brutes, TREPALIUM n'a jamais autant ressemblé à PANTERA, pas forcément une mauvaise chose mais lorsque l'on se rappelle de ce que le groupe pouvait proposer pour ratisser plus large tout en étant des plus inventifs et créatifs, on peut regretter ce léger pas de côté. D'autant plus que la voix de Renato, si elle n'est franchement pas mauvaise, est elle aussi bien plus standard que son prédécesseur, Cédric Kéké Punda.

    Il faut également ajouter que le groupe a décidé, volontairement ou pas, de réduire la durée de ses morceaux pour atteindre la plupart du temps les 3 minutes à peine, avec un compositeur identique et une patte identique, imaginez ce que donne le style en plus direct que ce qu'il proposait auparavant. On peut avoir l'impression, à la première écoute, que les morceaux sont tronqués ou non finis, mais c'est parce que notre esprit est habitué à un schéma plus long avec la musique du groupe, parce qu'une fois passé cet étonnement, il faut avouer que finalement cette caractéristique de From The Ground est plutôt salutaire. Certes, la durée dépasse à peine les 21 minutes mais la qualité étant toujours plus importante que la quantité, nous ne retiendrons pas cela à la charge du groupe qui s'en tire plutôt très bien ici. 

    Vous l'aurez compris, toujours cette facilité à faire sonner sa guitare de façon jazzy avec son Power Metal à la PANTERA, toujours cette capacité à utiliser le piano et des sonorités non conventionnelles dans le Metal, une production toujours aussi pointue, TREPALIUM ne surprendra personne si ce n'est par l'aspect étonnement simplifié de sa musique, mais n'est-ce pas là le plus étonnant finalement ? La facilité n'aurait-elle pas été de remplir avec des trompettes, xylophones et autres instruments pour rassurer des fans qui demandent à être surpris. Car, oui, avec ce groupe, il ne faut pas attendre quoique ce soit pour ne pas être déçu, ce sont eux qui mènent la danse, et là encore c'est le cas, même si avec From The Ground, bien plus de monde se retrouve invité à la danse.

     

    Chronique : Aymerick Painless (Simony)

    TREPALIUM - From The Ground

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :