• THE HAUNTED - Strength In Numbers

    THE HAUNTED  - Strength In Numbers
    Century Media Records
    Style : Thrash / Death mélodique
    Origine : Suède
    Sortie : 2017
    Site Web : www.the-haunted.com

    THE HAUNTED - Strength In Numbers



    01. Fill The Darkness With Black / 02. Brute Force / 03. Spark / 04. Preachers Of Death / 05. Strength In Numbers / 06. Tighten The Noose / 07. This Is The End / 08. The Fall / 09. Means To An End / 10. Monuments / 11. Illusions (Bonus Track) / 12. Sinister (Bonus Track)

    Trois ans jour pour jour après la sortie d’un Exit Wounds solide mais guère transcendant – la faute à quelques longueurs et à une inspiration aléatoire – THE HAUNTED balance Strength In Numbers qui nous semble d’entrée de jeu plus digne de son rang. Seulement dix titres ici contre quatorze sur le grand frère, un choix judicieux qui permet de renforcer l’effet coup-de-boule, même si la durée de chaque pièce a légèrement augmenté. Après une intro relativement posée, THE HAUNTED remet directement les pendules à l’heure avec "Brute Force", morceau Thrash à souhait dominé par un Marco Aro (chant) impérial et enragé comme jamais. S’ensuit "Spark" qui maintient la pression malgré un riff peu original et, à ce stade, on se dit que si tout l’album est du même tonneau, on va en prendre plein la gueule. Ce n’est malheureusement pas le cas puisqu’on trouve, disséminés sur Strength In Numbers, et en particulier sur son dernier tiers, pas mal de passages moins inspirés, voire qui sentent carrément le réchauffé. On préfèrera donc vous parler de ce qui nous a plu, comme le morceau titre et son pont fulgurant et saccadé très savoureux ou un "Tighten The Noose" qui ne fait pas dans la dentelle avec son cri introductif, et qui renvoie aux premiers efforts du groupe. "Preachers Of Death" et "This Is The End" se chargent quant à eux de distiller un groove implacable sur des tempi plus modérés. Au final, même si Strength In Numbers ne s’avère pas être le coup d’éclat espéré, il tire tout de même davantage son épingle du jeu que son prédécesseur grâce à sa concision, comme évoqué plus haut, mais aussi à la faveur d’un sequencing bien étudié et, surtout, d’un Marco Aro très en verve, véritable homme fort de ce disque. En tout cas, si THE HAUNTED continue sur cette lancée, son prochain album devrait faire très mal. En attendant, nous tenons déjà ici largement de quoi faire oublier les trois albums très dispensables publiés par le groupe avant le retour de Aro.

    Chronique : Morbid S.

    THE HAUNTED - Strength In Numbers

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :