• THE DOOMSDAY KINGDOM - The Doomsday Kingdom

    THE DOOMSDAY KINGDOM - The Doomsday Kingdom
    Nuclear Blast
    Style : Doom Heavy Metal
    Origine : Suède
    Sortie : 2017
    Site Web : www.doomsdaykingdom.se

    THE DOOMSDAY KINGDOM - The Doomsday Kingdom



    01. Silent Kingdom / 02. Never Machine / 03. A Spoonful Of Darkness / 04. See You Tomorrow / 05. The Sceptre / 06. Hand Of Hell / 07. The Silence / 08. The God Particle

    Et bien oui, lorsque l’on décide de ne plus tourner, on finit par s’emmerder sérieusement entre ses 4 murs, aussi confortables soient ils. C’est l’impression que donne Leif Edling, légende du Doom Metal, qui officie au sein de CANDLEMASS, AVATARIUM et désormais THE DOOMSDAY KINGDOM. Ce dernier projet est né en one-man band mais rapidement un groupe se forme autour du Suédois avec Marcus Jidell à la guitare, celui là même qui officie au sein d’AVATARIUM, Leif aime s’entourer de gens de confiance, Andreas Johanson à la batterie, également impliqué au sein de NARNIA ou ROYAL HUNT, et Niklas Stålvind au chant, le vocaliste de WOLF. Alors, avec un line-up pareil et surtout le chant de Niklas, il était évident que le propos serait proprement Heavy, et pourtant "Silent Kingdom" qui ouvre l’album nous entraine dans les heures les plus Heavy de CANDLEMASS alors que "Never Machine" nous renvoie peut-être plus à ABSTRAKT ALGEBRA. Mais lorsque débute "A Spoonful Of Darkness", le propos Heavy à la JUDAS PRIEST se fait plus présent, même si l’ambiance plaquée par les riffs de Leif Edling ne nous perd pas totalement (ce break si caractéristique), avec une cohérence forte à propos, ce premier album éponyme bascule tranquillement mais surement vers un Heavy Metal plus calibré, comme si l’album était bâti comme pour nous amener de CANDLEMASS, ce que les fans connaissent le mieux, à la vision plus Heavy Metal de l’univers du bassiste. Finalement, THE DOOMSDAY KINGDOM montre le cheminement qui a mené jusqu’à sa naissance, trop Heavy pour CANDLEMASS, pas assez 70’s pour AVATARIUM, trop classique pour KRUX, qui de toute façon n’est plus pour le moment, à la limite pourquoi pas sortir un nouvel album sous son propre nom ? Pas énormément d’importance me direz vous, mais l’esprit de Leif Edling semble être dans un tel chaos actuellement qu’il est bien difficile de comprendre où il veut en venir concrètement, l’envie de s’échapper, de se libérer du carcan qu’est CANDLEMASS et même AVATARIUM désormais, très certainement, car un titre comme "See You Tomorrow", aussi posé et lumineux, difficile de lui trouver une place sur les albums des groupes précités. Parlons un peu de la performance de Niklas Stålvind au chant, le vocaliste de WOLF fait également le lien avec ce qu’il propose avec son groupe en début d’album mais avec "The Sceptre", "The God Particle" et "Silence", qui sont un terrain de jeu parfait pour la voix du gaillard, Niklas y révèle des capacités bien plus personnelles, le premier aurait pu être aussi bien exploité par AVATARIUM, KRUX ou CANDLEMASS avec une production différente, les lignes de chant sont bien moins attendues et respirent l’authenticité, les meilleurs titres de l’album sans aucun doute. "Silence", de son côté nous renvoie furieusement vers AVATARIUM avec cette fin bien identifiable, avant ce "The God Particle" qui, lui, tire franchement vers KRUX. Alors voilà, on retrouve un peu tous les ingrédients des groupes de Leif Edling dans THE DOOMSDAY KINGDOM, et c’est bien normal me direz vous. Avec un début un peu moins conventionnel, ce premier album aurait franchement été d’une incroyable force. Tous les riffs ici sont marqués Leif Edling Copyright, aucun doute sur leur origine, mais cet album réussit à en tirer une autre substance que celle tirée par les autres albums des autres groupes du Suédois. Pas l’album du siècle, mais suffisamment costaud pour que les amateurs sans faille du gaillard se penchent sur cet album éponyme fort plaisant au final.

    Chronique : Aymerick Painless

    THE DOOMSDAY KINGDOM - The Doomsday Kingdom

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :