• THE CNK - Paris Brûle-t-il?

    THE CNK - Paris Brûle-t-il ?
    Dooweet Records
    Style : Industrial Metal
    Origine : France
    Sortie : 2015
    Site Web : www.thecnk.org

    THE CNK_Paris Brûle-t-il



    En avril 2013, THE CNK est à l’affiche du festival Metal Ride à Nancy, si le concert en lui-même ne m’aura pas marqué plus que ça, l’ambiance et l’imagerie du groupe avaient montré un groupe sûr de ses forces mais jouant sur des ambiguïtés qui seront également dans les paroles de son chanteur après le concert, au stand merch’ du groupe, un Hreidmarr bien imbibé avait alors eu des mots qui m’avaient fait penser que THE CNK n’était pas un groupe très fréquentable. Pourtant, en voyant sa prestation sur le premier DVD du groupe, Paris Brûle-t-il ?, l’homme semble plutôt être bon et mesuré, comme quoi la première impression n’est pas toujours la bonne. Et cela est également valable musicalement, le groupe enchaîne des titres très calibrés et à l’ambiance bien réussie, le groupe est parfaitement en place et comme à son habitude, Fabrizio VOLPONI joue à 90° par rapport au public et se mue régulièrement en un percussionniste plus qu’un vrai batteur car régulièrement debout à marteler ses fûts, accentuant le côté martial du groupe. Le concert présenté sur ce DVD a été enregistré en mars 2013, et non 2012 comme il est indiqué à la fin du concert dans les crédits, devant un public tout acquis à la cause des Français, et cela s’entend bien dans une production mettant bien en avant la réaction du public avec un son assez brut et bien live (on n'imagine pas d’overdubs sur ce DVD) et l’impact massif que le groupe peut avoir en live est assez bien retranscrit ici. Autre motif de satisfaction, l’artwork, mettant bien en image l’univers War Metal du groupe avec cette ambiguïté qui plane forcément dès qu’un groupe arbore des uniformes et un environnement que nous n’avons plus vu depuis 70 ans, et cela est encore plus particulier lorsque Hreidmarr utilise l’allemand, le traumatisme est encore vif me direz-vous, certainement avec raison, car contrairement à l’impression que j’avais eu en 2013, le groupe n’insiste pas lourdement sur cette période même si les mauvaises langues pourront s’interroger sur la signification des drapeaux ou de la présence des filles voilées et en porte-jarretelles jetant des pétales de fleurs alors que le chanteur prend des poses très ‘militaires’. Le groupe défendait à l’époque leur album Revisionnisme fait de reprises de différents artistes et on en retrouve ici quelques extraits à juste titre, "Blood Is Thicker Than Water" d’IMPALED NAZARENE qui fait un effet bœuf, la guerre est déclarée dans le pit, "I Am The Black Wizard" d’EMPEROR passé à la sauce THE CNK mais qui garde une esthétique qui pourra parler au public Black Metal, et des titres plus Rock’n’Roll comme "Too Fast For Love" de MÖTLEY CRÜE qui voit Swan de BLACK RAIN rejoindre le groupe comme pour la version studio, le chanteur que Hreidmarr introduit par un « vous connaissez ce fils de pute, vous l’avez vu à la télé », l’accueil sera un peu plus chaleureux pour Pills de PRIME SINISTER qui illumine particulièrement un "Kommando ’96 Ubercharged" de ses leads réussis. Le groupe délivre 1h15 de concert, et sur le DVD on y trouve également trois clips, celui de "Sabotage", la reprise des BEASTIE BOYS illustrée par des images live, celui de "You Spin Me Round", une reprise de DEAD OR ALIVE et celui de "Street Fight At The End Of The World", un vrai clip à l’image du groupe. Voilà qui peut apparaitre comme assez peu finalement pour un premier DVD, surtout lorsque le concert qui sert de colonne vertébrale a déjà plus de deux ans, un timing assez bizarre mais on imagine également que sortir un DVD n’est pas la chose la plus aisée financièrement. Ce premier live montre une attention particulière du groupe pour que l’objet soit réussi, et musicalement, le groupe était dans une très bonne forme, voilà qui en fait un premier DVD assez réussi même si le menu assez soft pourra en frustrer certains, les amateurs du combo d’Indus’ Metal ne seront pas déçus !

    Chronique : Aymerick Painless

    7,5



    01. Dinner Is Ready / 02. Vote For Winners / 03. Blood Is Thicker Than Water (IMPALED NAZARENE cover) / 04. Jim Beamed Ahnerbe TV / 05. Total Eclipse Of Dead Europa / 06. Bunkermoon Khaos 3 / 07. Cosa Nostra Klub / 08. I Am The Black Wizards (EMPEROR cover) / 09. Cудный День - The Doomsday / 10. Kommando ’96 Übercharged / 11. Political Police / 12. Too Fast For Love (MÖTLEY CRÜE cover) / 13. Sabotage (BEASTIE BOYS cover) / 14. Gadd Ist Gott (GARY GLITTER cover) / 15. Get A Gunn – Shoot At Random / Bonus

     

    THE CNK_Promo
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :