• ReVertigo - ReVertigo

    ReVertigo - ReVertigo
    Frontiers Music Srl
    Style : Hard Rock
    Origine : Suède
    Sortie : 2018
    Site Web : www.facebook.com/ReVertigoOfficial

    ReVertigo - ReVertigo



    01. Hoodwinked / 02. Sailing Stones / 03. Symphony Of Fallen Angels / 04. The Cause / 05. Gate Of The Gods / 06. False Flag / 07. Unobtainium / 08. Luciferian Break-Up / 09. Joan Of Arc / 10. Break Away / 11. In Revertigo

    ReVertigo est un projet qui voit une association bien prometteuse entre le chanteur Mats Levén (CANDLEMASS, MALMSTEEN, THERION, KRUX, TREAT) et le guitariste Anders Wikström (TREAT). Ils se partagent tous les instruments à l'exception de la batterie où Thomas BROMAN est l'heureux élu. Ce dernier est doté d'un parcours assez discret puisque officiant dans des groupes pas très connus tels ELECTRIC BOYS, HUMANIMAL ou au hasard parmi d'autres ROAD TO RUIN. On citera également bien sûr ses collaborations avec John NORUM et Doogie WHITE, mais si la mémoire est bonne pas avec Michaël SCHENKER comme cela l'a déjà été écrit.

    ReVertigo est un album plein de fraîcheur et de modernisme mais non dénué de mélodies. L'addition des deux talents est une réussite pour ce premier essai, ne parlons pas du son de guitare d'Anders Wikstöm et des compositions dont l'inspiration n'est plus à prouver. Quant à la voix de Mats Levén dont on peut être quelque peu réfractaire, il faut avouer qu'elle colle parfaitement au style du groupe. Enfin, la batterie est mise en valeur comme on aimerait l'entendre plus souvent et les claviers donnent un relief particulier à ce que représente ReVertigo. Et par la même lui offrant un réelle identité... en plus du reste. Tous les titres font pratiquement mouche, en tête les hits potentiels que sont les ultra-mélodiques "Sailing Stones", "Symphony Of Fallen Angels" ou encore "False Flag". Que du très lourd auquel on ne peut pas ne pas rajouter la ballade "Unobtainium" ou le sautillant "Luciferian Break-Up". Seuls les deux derniers titres, "Break Away" et "In Revertigo", sont à un niveau moindre, et encore, on reste dans un niveau bien acceptable. Il faut dire que la barre est placée bien haute avec les compositions précédentes, et de se dire qu'il est bien dommage que cet album passe sans doute inaperçu dans tous les pays. En espérant que cette chronique redonnera une petite chance de découverte aux amateurs de Hard Rock moderne certes, mais mélodique.

    Chronique : Renegade88

    ReVertigo - ReVertigo

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :