• MISANTHROPIC RAGE - Gates No Longer Shut

    MISANTHROPIC RAGE - Gates No Longer Shut
    Godz Ov War Productions
    Style : Black Metal
    Origine : Pologne
    Sortie : 2016
    Site Web : www.facebook.com/misanthropicrage

    MISANTHROPIC RAGE - Gates No Longer Shut



    01. In A Blind Dimension / 02. Gates No Longer Shut / 03. The Redeemer / 04. Into The Crypt / 05. Niehodowlany / 06. Cross Hatred / 07. I Took The Fate In My Hands

    Il y a quelque chose de beau et de fascinant dans la haine et la destruction, quelque chose qui vous tient en haleine alors que s'éteint sous vos yeux une créature. Oui, mais lorsque cette destruction et cette haine servent la construction de quelque chose d'autre qui pourrait permettre une avancée, la possibilité d'avoir un autre regard. Il faut déjà avoir une vue un peu plus avancée sur ce que pourrait devenir cette destruction et ne pas se fermer des portes.

    Alors là, la transition est toute trouvée puisque figurez-vous que MISANTHROPIC RAGE est un duo Polonais qui, avec Gates No Longer Shut, compte bien se maintenir ouvert un maximum de portes, et de leurs cris de haine, essentiellement issus du Black Metal, se créé quelque chose d'avant-gardiste, ou en tout cas d'assez peu commun. Au niveau du style, vous l'aurez compris, si une base Black, et plus généralement Extreme Metal, se fait ressentir, régulièrement des leads de guitare tirés du mouvement Progressif font surface ("Gates No Longer Shut"), allant même jusqu'à insérer quelques bribes de Cold ou de Dark Wave ("In A Blind Dimension", "I Took The Fate In My Hands"), un chant clair parfaitement maitrisé (sur "Niehodowlany" on croirait entendre Messiah Marcolin de CANDLEMASS) et utilisé avec beaucoup de délicatesse nous illumine parfois l'horizon. Tout cela me rappelle les folles années d'ALASTIS par exemple, ce mélange et cette ouverture, d'EBONYLAKE ou d'OXYPLEGATZ, sans le délire symphonique, mais aussi et surtout le UNHOLY de l'album The Second Ring Of Power.

    Pourtant, la cohérence de ce premier album frappe dès la première écoute, alors que les suivantes permettent de mieux se rendre compte du travail d'arrangement, une production plus cradingue sur "Niehodowlany" répond parfaitement au travail réalisé sur la voix d'"Into The Crypt" par exemple, de même cette dualité fonctionne sur un plan purement musical également, on passe de parties plus mélodiques à des blasts Black Metal avec une fluidité qui montre une certaine aisance et une maitrise de la musique de la part de ce duo qui sévit également au sein d'OBSOLENCE, un groupe de Post Metal qui a publié en 2017 son premier album.

    Bien entendu, ce premier album s'adressera avant tout aux âmes sombres, celles qui se nourrissent du Black Metal car c'est bien la matière première de ce duo et MISANTHROPIC RAGE ne se cache pas derrière différents artifices issus d'autres mouvances ("Into The Crypt" et cette introduction que l'on croirait issue d'un album de MORBID ANGEL), le contenu est haineux, mais pas aux amateurs de violence gratuite, non celle qui vous ronge plutôt lentement et qui vous apaise par la même occasion. Voilà un groupe qui postule clairement au titre de découverte de l'année.

    Chronique : Aymerick Painless

    MISANTHROPIC RAGE - Gates No Longer Shut

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :