• MAX PIE - Eight Pieces - One World

    MAX PIE - Eight Pieces - One World
    Mausoleum Records
    Style : Progressive Power Metal
    Origine : Belgique
    Sortie : 2013
    Site Web : www.maxpie.be

    MAX PIE_Eight Pieces, One World



    01. A Cage Of Sins / 02. I'm Sealed / 03. Earth's Rules / 04. I'm In Love / 05. Vendetta / 06. The Side Of A Dime / 07. Addictions / 08. Don't Tell Me Lies

    Après un Initial Process plutôt prometteur sorti en 2011 qui a notamment permis à MAX PIE de tourner avec des groupes tels que EVERGREY ou JON OLIVA'S PAIN, les Belges ont du faire face à quelques remaniements de personnel avec les départs des deux guitaristes et du batteur qui officiaient sur le premier album. Après s'être recentré sur une formation à 4 avec l'arrivée de Damien Di Fresco (guitare/claviers) et Sylvain Godenne (batterie), les Montois étaient fin prêts pour s'atteler à la composition de leur second album, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ont abattu un sacré boulôt ! Avec Eight Pieces - One World, MAX PIE franchit une étape décisive dans son évolution, se faisant plus concis, plus rageur aussi, l'arrivée de Damien, guitariste au passé Metalcore, a semble t'il été déterminante dans la nouvelle direction empruntée par MAX PIE. Désormais principal compositeur, Damien Di Fresco a su insuffler une nouvelle dimension à la musique du combo, une approche plus moderne du genre permettant au groupe de se renouveler, notamment via cette touche "Metalcore" savamment intégrée sur des titres tels que "Vendetta", sans aucun doute le morceau le plus agressif et Heavy de l'album, ou "I'm Sealed" qui joue sur cette dualité entre parties rageuses et moments plus mélodiques... Toutefois les fans de la première heure peuvent être rassurés, ces nouvelles influences ne dénaturent en rien la personnalité de MAX PIE, bien au contraire elles viennent enrichir la musique, la rendre plus dense et plus attractive... L'identité progressive est, bien entendu, toujours présente, à l'image de cette très belle pièce qu'est "Don't Tell Me Lies" qui, durant prés de 8 minutes, aligne tous les éléments propre au style : une technicité et une virtuosité irréprochable, des changements de rythme, des contre-temps... On a bien du mal à trouver un quelconque reproche à faire à l'encontre de ce Eight Pieces - One World tant chacune des 8 pieces le constituant est un petit bijou, une pièce d'orfevrerie pure ("The Side Of A Dime")... Un album somptueux qui fait de MAX PIE un des plus gros espoirs du Metal progressif.

    Note : 9/10

    Chronique : Nono666

     

    MAX PIE_Band 2013
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :