• INGLORIOUS - Inglorious II

    INGLORIOUS - Inglorious II
    Frontiers Music Srl
    Style : Hard Rock
    Origine : Royaume-Uni
    Sortie : 2017
    Site Web : www.inglorious.com

    INGLORIOUS - Inglorious II



    01. I Don’t Need Your Loving / 02. Taking The Blame / 03. Tell Me Why / 04. Read All About It / 05. Change Is Coming / 06. Making Me Pay / 07. Hell Or High Water / 08. No Good For You / 09. I Got A Feeling / 10. Black Magic / 11. Faraway / 12. High Class Woman

    Un an s'est écoulé et déjà le deuxième album pour INGLORIOUS, ce jeune groupe prometteur, souvent comparé à de grandes références du Hard Rock. La critique va être un peu la même qu'au moment de la sortie du premier album, à savoir qu'effectivement on y trouve une indéniable qualité mais pas encore suffisante... Pourtant, tous les espoirs restent permis, sachant qu'en une courte durée, des avancées sont tout de même constatées avec satisfaction. Avec notamment, la voix de Nathan James, qui est un peu moins poussée, devenant, par la même occasion, plus remarquable. Du coup, la comparaison avec David Coverdale est encore plus évidente, notamment, par exemple, sur le bluesy "Making Me Pay". Et de se dire, au moment où Jorn Lande sort son nouvel album, que le norvégien va encore en prendre un coup au moral. Car il est vrai que depuis un bon nombre d'albums, ce dernier a bien perdu de sa superbe. Non vraiment, il faut reconnaître en Nathan James un certain talent et une identité propre malgré les similitudes citées plus haut.

    Concernant les compositions, la réticence est un peu plus tenace, bien que tenant compte du court laps de temps entre les deux albums. L'ensemble étant un poil trop inégal pour y voir un incontournable en ce Inglorious II... Pourtant, l'entrée en matière est beaucoup plus réussie que sur le précédent, avec un "I Don't Need Your Loving" magique, et une intro qui ne l'est pas moins. Un très grand titre, sans conteste digne des plus grands, d'ailleurs le registre vocal ici n'est parfois pas très éloigné de Ronnie James Dio, certaines lignes faisant penser à une sorte de "Mistreated" version 2017. La meilleure compo d'INGLORIOUS à ce jour ! "Taking The Blame" se veut plus rentre-dedans et Nathan James se prend ici pour Glenn Hughes, sa voix étant davantage dans les aigus, très bon titre au demeurant. "Tell Me Why" vient  ralentir cette course effrénée, avec encore, néanmoins, un bon niveau. "Read All About It", bien que convenable, captive déjà un peu moins l'auditeur. "Change Is Coming" démarre dans les tonalités du premier titre, mais sans y retrouver une intensité comparable. Voilà donc où le bât blesse ... la difficulté à maintenir un intérêt égal tout au long de l'album. Car même si le suivant "Making Me Pay", déjà évoqué plus haut, nous replonge avec délice dans les années fastes du Rock et du Hard Rock... la seconde partie résistera moins à l'épreuve. On retiendra surtout "No Good For You", avec un riff digne du WHITESNAKE de la période à partir de l'album 1987. "Hell Or High Water", "Black Magic" et surtout "High Class Woman", si elles restent de bonnes compositions, n'ont pas l'étincelle supplémentaire nécessaire à en faire des références du futur. "I Got A Feeling" et la ballade au démarrage acoustique, "Faraway", ne resteront pas non plus forcément dans les esprits, même si, encore une fois, rien n'est aucunement mauvais.

    Un deuxième épisode donc assez fidèle au premier, avec ses airs de montagnes russes, soufflant un peu le chaud et le froid. Mais INGLORIOUS reste une jeune formation à suivre... et si le prochain contient quelques morceaux de la trempe de "I Don't Need Your Loving", ce sera déjà pas si mal ! On en reprendra volontiers.

    Chronique : Renegade88

    INGLORIOUS - Inglorious II

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :