• GREAT WHITE - Full Circle

    GREAT WHITE - Full Circle
    Frontiers Music Srl
    Style : Hard Rock
    Origine : Etats-Unis
    Sortie : 2017
    Site Web : www.officialgreatwhite.com

    GREAT WHITE - Full Circle



    01. I'm Alright / 02. Movin' On / 03. This Is The Life / 04. Let Me In / 05. Moonshine / 06. Cry Of A Nation / 07. Give It Up / 08. Big Time / 09. Never Let You Down

    Voici le tant attendu deuxième album de GREAT WHITE, avec notre frenchie de chanteur Terry Ilous. La pilule étant maintenant davantage digérée concernant l'éviction de l'âme du grand blanc, on peut y jeter une oreille plus attentive. Il faut bien reconnaître qu'Elation, le premier album avec cette formation, a dû ressentir une indifférence, voire un dédain, lors de sa sortie. Pourtant, avec le recul, celui-ci n'était pas si mal, et beaucoup plus varié que ce Full Circle. D'ailleurs concernant cette observation, He Saw It Comin' de JACK RUSSELL'S GREAT WHITE, bien qu'assez controversé de par une orientation assez diverse, était lui aussi beaucoup plus ambitieux.

    Rien de médiocre, loin de là, mais une sensation de pilotage automatique se dégage tout au long de ces neuf titres (un peu maigre). Surtout que cinq années sont passées depuis ! L'ensemble reste dans le mid tempo, point de titre aussi percutant que l'introductif "(I've Got) Something For You" en 2012. On débute ici par un riff très typé AC/DC, pour prendre ensuite une direction plus familière à GREAT WHITE, mais "I'm Alright" ne décolle pas vraiment, faute à un refrain manquant d'inspiration. "Movin' On" poursuit dans un tempo Blues assez cher aux californiens, mais même constat, on reste sur notre faim. Il faut attendre "This Is The Life" pour retrouver un peu plus de finesse mélodique habituelle avec, cette fois, un refrain plus réussi. La ballade "Let Me In" arrive déjà et s'avère bien décevante avec ses faux-airs d'"Afterglow". On est loin des "The Angel Song", "Love Is Lie" ou même "Love Is Enough" plus proche de nous. Bon, passons puisque "Moonshine" arrive avec la seule pointe novatrice contenue dans l'album, ce dernier comportant des cuivres. Mais à part ça, ne nous emballons pas, on reste dans du déjà entendu. "Cry Of A Nation" est certainement plus intéressant et parvient à faire passer un peu plus d'émotion. "Give It Up", doté d'un riff Classic Rock recyclé, règne aussi en terrain connu, bien ... mais on recherche toujours l'étincelle qui ferait la différence. Le premier single "Big Time", dans un style d'intro à la "Face The Day", n'apporte rien de plus mais s'avère être un brin plus mordant. Et c'est déjà la fin avec un "Never Let You Down" bluesy qui conforte bien l'avis général concernant ce Full Circle... solide, mais ressemblant seulement à « l'album de plus » dans leur discographie.

    Mark Kendall semble être le gagnant grâce à ses interventions toujours lumineuses et un son bien caractéristique. Terry Ilous, quant à lui, s'est bien intégré à GREAT WHITE et ne démérite pas, même si l'on ne pourra jamais le comparer à Jack Russell... Full Circle est donc à posséder pour tous les fans, mais à cause de son côté vraiment trop linéaire et peu téméraire, on conseillera d'autres albums pour les novices. D'ailleurs même la pochette, avec ses tons gris, rappelle furieusement celle de Hooked...

    Chronique : Renegade88

    GREAT WHITE - Full Circle

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :