• FLOTSAM AND JETSAM - Flotsam And Jetsam

    FLOTSAM AND JETSAM - Flotsam And Jetsam
    AFM Records
    Style : Thrash Metal
    Origine : États-Unis
    Sortie : 2016
    Site Web : www.flotsam-and-jetsam.com

    FLOTSAM AND JETSAM - Flotsam And Jetsam



    01. Seventh Seal / 02. Life Is A Mess / 03. Taser / 04. Iron Maiden / 05. Verge Of Tragedy / 06. Creeper / 07. L.O.T.D. / 08. The Incantation / 09. Monkey Wrench / 10. Time To Go / 11. Smoking Gun / 12. Forbidden Territories

    Que du bonheur  ! Cet album des Ricains de FLOTSAM AND JETSAM est une pure réussite. On retrouve le groupe au meilleur de sa forme. Ça sonne comme le dernier album que j’avais vraiment adoré d’eux, je veux parler de Cuatro sorti en 1992. Oui, je sais cet album n’est pas celui qui a reçu les meilleures critiques dans la carrière du groupe et pourtant personnellement je trouve que c’est une bombe. Bref, je retrouve ces rythmiques qui font headbanguer à s’en rompre les cervicales, ce chant à la signature vocale absolument inimitable et franchement, je kiffe ma race  ! La chanson "Iron Maiden" est un superbe hommage à la Vierge de Fer britannique, reine de la NWOBHM. Tout y est au niveau des couplets  : la rythmique en cavalcade, la mélodie vocale même le timbre d’Erik A.K. et ensuite, après le refrain, c’est les guitares qui nous font le coup des tierces. Bref, un titre qui porte parfaitement son nom. L’intro de "Seventh Seal", le titre qui ouvre l’album, ondule rythmiquement tel un cobra allant frapper sa proie. Et quand déboule le chant, on comprend que ce titre va nous envenimer. Et ce n’est pas la partie solo où les guitares se livrent un duel qui nous fera dire le contraire. Ça part sur les chapeaux de roue et on attend déjà impatiemment la suite en espérant continuer à être sous le charme. Le début du titre suivant, "Life Is A Mess", fait immanquablement penser à Dave Mustaine et MEGADETH mais ce ressenti s’éteint dès que le titre part. Le refrain tue, même s’il sonne déjà entendu. Avec cet album sobrement intitulé du nom du groupe, les West Coast US thrasheurs reviennent au premier plan. Et pour thrasher, on peut dire que ça n’hésite pas une seconde, c’est dans ta face à tous les étages. Et quand les tempi ralentissent et passent en binaire c’est pour permettre à nos nuques de se reposer quelques secondes comme sur le pré refrain de "Taser" où pourtant au niveau des grosses caisses ça continue en double mais c’est la caisse claire qui ralentie. Classique comme plan, mais d’une efficacité redoutable. Cet album est à classer dans la très bonne catégorie des albums du genre et tout amateur de Thrash US se doit de l’acquérir sans plus attendre. J’adore le rythme de batterie sur l’intro de "Creeper" avec son coup de charley en l’air. Encore un titre marquant de l’album. Un peu moins d’heure de pur Thrash US comme je l’aime, du bonheur  !!! Cet album est bourré de petites allusions musicales à d’autres groupes, comme "The Incantation", l’intro instrumentale du titre "Monkey Wrench", qui est du pur TESTAMENT. Pas mal de refrains sont assez soignés avec de bonnes mélodies vocales qui retiennent bien l’attention et font ressortir le travail d’Erik A.K.

    Chronique : Horace Pinker

    FLOTSAM AND JETSAM - Flotsam And Jetsam

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :