• DIABLO SWING ORCHESTRA - Pandora's Piñata

    DIABLO SWING ORCHESTRA – Pandora’s Piñata
    Candlelight Records
    Style : Avant-Garde Metal
    Origine : Suède
    Sortie : Mai 2012
    Site Web : www.diabloswing.com

    DIABLO SWING ORCHESTRA_Pandoras Pinata



    01. Voodoo Mon Amour / 02. Guerilla Laments / 03. Kevlar Sweethearts / 04. How To Organize A Lynch Mob / 05. Black Box Messiah / 06. Exit Strategy Of A Wrecking Ball / 07. Aurora / 08. Mass Rapture / 09. Honey Trap Aftermath / 10. Of Kali Ma Calibre / 11. Justice For Saint Mary

    On taxe parfois des groupes d’Avant-Garde Metal qui semblent bien conventionnels à côté de ce collectif de doux dingues nommé DIABLO SWING ORCHESTRA qui nous propose avec Pandora’s Piñata son troisième album. Le groupe est formé de 8 musiciens allant du guitariste au trombone ou à la trompette avec à la batterie un ex-THERION, Petter KARLSSON, qui a quitté le groupe après l’enregistrement. Le groupe propose un mélange de Metal très rythmé avec une approche Opéra alliée à une musique colorée et rythmée qui fleure bon l’Amérique du Sud ("Guerilla Laments") ou bien avec un Jazz façon Big Band qui rappelle le travail de Devin TOWNSEND sur Infinity, "Voodoo Mon Amour" est tout de même assez proche du "Bad Devil" du Canadien. Et finalement à l’écoute de ce troisième album, étant donné le brassage des genres, on pense parfois à un QUEEN qui aurait viré plus Metal que ce qu’il ne l’était car les grosses guitares sont de sortie dès que l’occasion se présente ("Exit Strategy Of A Wrecking Ball" qui peut aussi faire penser à MUSE). Essayer de mettre une étiquette sur la musique de DIABLO SWING ORCHESTRA est voué à l’échec car le groupe brouille les pistes dès qu’il le peut et surtout aucun titre ne ressemble à l’autre, l’harmonisation du discours se fait par les cuivres et toute une section de cordes qui joue sur l’album, 10 musiciens supplémentaires avec la mandoline, la flûte ou le violon, qui renforcent un aspect Jazz et qui apportent surtout un son organique à tout cela qui n’aurait certainement pas eu le même rendu avec des samples. L’ouverture d’esprit est bien sûr de mise pour pouvoir apprécier cet album, car si le Metal est souvent en toile de fond, il y a des exceptions comme "Aurora", un titre très lyrique dans la voix mais musicalement très intimiste, nous sommes là en plein Opéra mais le groupe garde une unité qui permet à ce troisième album d’exister et de convaincre. Les amateurs du plus récent NIGHTWISH pourront d’ailleurs trouver leur compte avec cet album tant l’univers en est proche, un bien bel album qui a comme défauts ses qualités, certainement pas un album tout public et c’est dommage.

    Chronique par Aymerick Painless

    Note : 8/10

     

    diablo swing orchestra_bandpic

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :