• BLACKMORE'S NIGHT - A Knight In York
    UDR / EMI
    Site Web : www.blackmoresnight.com

     

    Blackmore's Knight_A Knight in York_DVD



    Oyez ! Oyez, braves gens ! Le Seigneur Blackmore nous convie avec sa troupe à un voyage à travers les âges vers de lointaines contrées anglo-saxonnes où règnent folklore, fête et magie dans ce sublime album live : A Knight In York. Décors et costumes moyenâgeux sont de rigueur pour une ambiance des plus chaleureuses au sein du magnifique Théâtre d'York, le "Grand Opera House", où Dame Candice Night vous envoûtera des mélodies celtiques de sa douce voix cristalline, enveloppée de ses flûtes et autres bombardes et des volutes de guitare de Sieur Richie Blackmore, du coeur et du choeur de leur compagnons : l'Ecuyer Malcom de Lumley (batterie et percussions), le Barde David de Larchmont (claviers), Gypsie Rose (Violons), Earl Grey de Chimay (basse et guitare rythmique), et du Ménestrel Albert (Flûtes et Cornemuses). Vous serez émerveillés par la féérie de "World Of Stone" qui verra la visite incongrue et amusante d'un adorable petit ange aux boucles blondes et à la robe de princesse ! Vous serez enchantés par les petites pointes d'humour typiques de la belle Albion, comme dans  "Toast to Tomorrow"  qui sera l'occasion d'accueillir une invitée de marque plus vraie que nature, dont je vous tairais l'identité afin d'attiser votre curiosité et conserver un voile de mystère !... Les musiciens de BLACKMORE'S NIGHT prennent visiblement beaucoup de plaisir dans leur performance et le public ne s'y trompe pas en lui réservant l'accueil qu'il mérite. Le concert dure environ 1h30, les chansons sont magiques, aériennes et festives, le son est superbe, les balances très bien équilibrées. Le DVD contient outre le spectacle une visite guidée en musique de la magnifique ville d'York. A Knight In York ravira vos yeux et vos oreilles !

    01. Locked Within The Cristal Ball / 02. Glided Cage / 03. The Circle / 04. Journeyman / 05. World Of Stone / 06. The Peasant's Promise / 07. Toast To Tomorrow / 08. Fires At Midnight / 09. Barbara Allen / 10. Darkness / 11. Dance Of Darkness / 12. Dandelion Wine / 13. All The Fun Of The Fayre / 14. First Of May

    Chronique par Denix666

    Note : 9,5/10

     

    BLACKMORE'S NIGHT_Band

    votre commentaire
  • IRON MAIDEN - En Vivo!
    EMI (Blu-ray)

    IRON MAIDEN_En Vivo_Blu-ray



    A la sortie d’En Vivo!, l’un de mes amis a parfaitement résumé la situation en ces termes : « on peste à chaque fois qu'IRON MAIDEN publie un énième CD/DVD live, mais lorsque l'on se découvre le résultat face à son écran, on se retrouve tous à headbanguer comme des cons ! ». Et cette nouvelle sortie ne fait pas exception à la règle…
    Commençons par le commencement : le concert. Enregistré le 10 avril 2011 à l’Estadio Nacional de Santiago du Chili devant 50 000 fans, celui-ci possède tout pour impressionner. Lors de l’introduction "Satellite 15", nous pouvons voir les membres du groupe avant leur entrée en scène tandis que le public est déjà chaud-bouillant. La pression monte ainsi de façon sympathique, à la manière de ce qui nous avait été proposé sur Rock in Rio (2002). MAIDEN fait ensuite son entrée sur les deux morceaux ouvrant le dernier album en date, The final Frontier (2010), soit le morceau-titre et "El Dorado" pour un début de concert inhabituellement mid-tempo mais non moins explosif. Dès la première moitié du set surgissent malheureusement les mêmes classiques qu’à l’accoutumée : "2 Minutes to Midnight" et "The Trooper". Bah, cela ne nous empêche pas de prendre notre pied lors de l’enchainement de deux autres extraits du dernier album : l’intense "The Talisman" (qui voit Bruce Dickinson, concentré comme rarement, nous servir une prestation impressionnante) et le fédérateur "Coming Home". Nous apprécions aussi le retour de l'excellent "Dance of Death" et de "The Wicker Man" (bien que l'interprétation de ce dernier soit quelque-peu mécanique). On notera également une très bonne version de l’habituel "Fear of the Dark". Après, il est vrai qu’IRON MAIDEN est une machine et que tout est ici très « chorégraphié ». Les observateurs noteront d’ailleurs que la setlist est la même que celle des concerts parisiens de juin 2011. Et la formation british de nous refaire aussi le coup du Eddie kitschouille qui vient rejoindre le groupe (petites nouveautés : il joue maintenant de la guitare et ses yeux sont équipés de caméras) et de sa version géante qui apparaît en fond de scène pendant "Iron Maiden". Mais voilà, comme je le disais en introduction, c'est MAIDEN quoi. Question technique, rien à redire. L'image, sur la version Blu-ray visionnée ici, est superbe. Seule la réalisation, avec ses différents plans apparaissant simultanément à l'écran, pourra éventuellement prêter à discussion. Le son est certainement le meilleur que le groupe ait proposé sur un format vidéo et les imperfections de début de concert, notamment au niveau du chant, n'ont pas été corrigées pour plus d'authenticité. On imagine donc sans peine que la version double CD dudit concert est de très bonne tenue. Passons maintenant aux bonus. Le gros morceau réside en « Behind the Beast », un documentaire d’une durée d’1h30 qui retrace cette tournée qui a vu MAIDEN se rendre dans des destinations exotiques pour des concerts tournant parfois au cauchemar pour le staff. C’est d’ailleurs ce dernier qui est ici mis à l’honneur. L’ensemble se veut intéressant, mais fait un peu doublon avec ce qui a été proposé en bonus du DVD Death on the Road (2005, alors que l’envers du décor nous était dévoilé pour la première fois) ou dans le documentaire Flight 666 (2009). Vient ensuite le clip très axé science-fiction de "Satellite 15… The final Frontier", un peu kitsch lui-aussi. Il faut dire que, à quelques exceptions près, IRON MAIDEN n’a jamais excellé dans ce domaine. Quant au making-of de ce même clip, il s’avère carrément dispensable, si ce n’est pour les plus mordus d’entre vous.
    Au final, En Vivo! est un nouveau live de qualité à ajouter au palmarès (un peu long sur ce point il est vrai) d’IRON MAIDEN. Il a aussi le mérite de nous rassurer quant au léger « coup de vieux » ressenti à Bercy en 2011. Mais rappelons que la chaleur était, ce jour-là, étouffante. Ceci étant dit, il faut bien admettre qu’après Bruce Dickinson à diverses époques, c’est au tour de Steve Harris d’afficher une couleur de cheveux un peu suspecte ! Comme quoi, rien n’est éternel et c’est dès à présent qu’il faut célébrer MAIDEN comme le grand groupe qu’il a toujours été. Un groupe qui, malgré quelques fautes de goûts et un parcours en dents de scie durant les années 90, n'a jamais lâché l'affaire. Un groupe bien parti pour finir sa carrière plus fort qu'il ne l'a jamais été. Qui peut en dire autant ?

    Iron Maiden Live At Estadio Nacional, Santiago, Chile
    01. Satellite 15 / 02. The Final Frontier / 03. El Dorado / 04. 2 Minutes To Midnight / 05. The Talisman / 06. Coming Home / 07. Dance Of Death / 08. The Trooper / 09. The Wicker Man / 10. Blood Brothers / 11. When The Wild Wind Blows / 12. The Evil That Men Do / 13. Fear Of The Dark / 14. Iron Maiden / 15. The Number Of The Beast / 16. Hallowed Be Thy Name / 17. Running Free

    Iron Maiden : Behind The Beast
    01. Documentary / 02. Satellite 15...The Final Frontier Promo Video (Dir. Cut) / 03. The Making Of Satellite 15...The Final Frontier Promo / 04. The Final Frontier World Tour Show Intro

    Chronique par Morbid S.

    Note : 9/10

     

    iron_vivo_630x185
     

    votre commentaire
  • SAXON - HEAVY METAL THUNDER - LIVE - EAGLES OVER WACKEN

    saxon_heavy metal thunder live_eagles over wacken



    On ne compte plus le nombre de fois où SAXON a joué au Wacken Open Air, ce nouveau DVD reprend les prestations des Anglais lors des éditions 2004, 2007 et 2009... de quoi combler les fans du combo British qui nous livre ici la quasi intégralité de ses classiques mais également, cerise sur le pudding, des titres plus rarement interprétés en live comme ces "If I Was You", "Red Star Falling" ou "Stallions On The Highway" que l'on retrouve ici... précisons, ceci expliquant sans doute celà, que la set list de leur prestation de 2009 avait été choisi par les fans du groupe. Disponible en diverses éditions ce Heavy Metal Thunder Live - Eagles Over Wacken se décline donc en DVD comprenant tout de même 30 titres pour 2h40 de concert regroupant les meilleurs moments des 3 dernières participations de SAXON au W.O.A., et agrémenté d'un double CD de 23 titres captés à Glasgow en 2011 sur la tournée Call To Arms..., DVD simple (best of 2004/2007/2009), Double CD (intégralité set W.O.A 2009), triple vinyl LP (intégralité set W.O.A 2009) et enfin l'édition ultime limitée à 1000 exemplaires comprenant le DVD best of mais également les DVD de l'intégralité des 3 prestations de 2004, 2007 et 2009 ainsi qu'un drapeau et la possibilité de remporter l'un des 10 tickets d'or qui permettra aux heureux possesseurs d'assister à vie à n'importe quel concert (hors festival) de SAXON. Comme toujours avec les Britaniques, tout est carré, soulignons une très bonne qualité d'image, un rendu sonore de qualité et une interprétation sans faille et vous obtenez un DVD quasi parfait qui, à n'en point douter, ravira les fans et permettra de patienter jusquà la sortie du vingtième album de la bande à Biff BIFORD.

    01. Intro / 02. Battalions of Steel / 03. Heavy Metal Thunder / 04. Metalhead / 05. Let Me Feel Your Power / 06. To Hell and Back Again / 07. If I Was You / 08. Killing Ground / 09. Unleash the Beast / 10. Dogs of War / 11. Rock`n`Roll Gypsy / 12. Travellers in Time / 13. The Eagle Has Landed / 14. 747 (Strangers in The Night) / 15. Dallas 1 pm / 16. Witchfinder / 17. Solid Ball of Rock / 18. 20.000 Feet / 19. Red Star Falling / 20. Rock The Nations / 21. Power and The Glory / 22. Stallions of The Highway / 23. Live to Rock / 24. And The Bands Played On / 25. Princess of The Night / 26. I`ve Got to Rock (to Stay Alive) / 27. Attila The Hun / 28. Denim and Leather / 29. Ashes to Ashes / 30. Crusader / 31. Wheels of Steel

    Note : 9/10

    Chronique par Nono666
     


    votre commentaire
  • SCORPIONS - LIVE IN 3D

    scorpions_live in 3D



    Pour ceux qui n’auraient pas eu la chance d’assister à l’un des supers concerts de la tournée d’adieu (!...) de SCORPIONS « Get Your Sting & Blackout Tour – The Farewell Tour », la séance de rattrapage est dans vos bacs ! Voici pour les fans (et les autres) ce Live In 3D est pour l’instant uniquement disponible en Blu-Ray, mais que les sceptiques se rassurent, il est également compatible avec les lecteurs Blu-Ray standards et donc peut être visionné en 2D (ce qui est le cas pour mon matériel). Pour la première fois de l’histoire, un concert de Rock est donc disponible en 3D, et c’est SCORPIONS qui essuie les plâtres ! Je ne saurais cependant pas vous donner de détails concernant la qualité de la 3D de ce show. Ce que je peux vous dire en revanche, c’est que j’ai pu assister à l’un des concerts de cette tournée, et la set-list de ce Blu-Ray enregistré à Saarbrucken en Allemagne est quasiment identique au show que j’ai vu (seul "Wind of Change" est placé à un autre moment et il y a un morceau supplémentaire en 2ème rappel pour ce concert, "When the Smoke is Going Down"). Un show donc plus que rôdé est donc immortalisé sur ce Blu-Ray, à tel point que j’ai eu l’impression de revivre celui auquel j’ai assisté, ce qui, je dois bien l’avouer, n’est pas pour me déplaire ! Le son et l’image sont monstrueux ! Le show de SCORPIONS dure 1H40 sans temps mort et revisite les morceaux qui ont fait le succès du groupe allemand dans les années 80, les albums Blackout, Love at First Sting et Crazy World en tête, bien sûr accompagnés des morceaux les plus emblématiques de Sting In The Tail ("Sting in the Tail", "The Best is Yet to Come" et "Raised on Rock"). Bref, du pur SCORPIONS ! Un World Wide Live 2.0 ! Un excellent souvenir et un excellent show ! Alors faites-vous plaisir !

    SET-LIST:
    Intro / Sting in the Tail / Make it Real / Bad Boys Running Wild / The Zoo / Coast to Coast / Loving you Sunday Morning / The Best is Yet to Come / Send me an Angel / Holiday / Raised on Rock / Tease me, Please me / Dynamite / Kottak Attack / Blackout / Six String Sting / Big City Nights / Still Loving You / Wind of Change / Rock you Like a Hurricane / When the Smoke is Going Down.
    BONUS: Behind the scenes (33:39)

    LINE-UP:
    Klaus MEINE – Lead Vocals / Rudolf SCHENKER – Rhythm, lead & acoustic guitars, backing vocals / Matthias JABS – Lead, rhythm & acoustic guitars, talk box, backing vocals / Pavel MACIWODA – Bass, backing vocals / James KOTTAK – Drums, backing vocals

    Note : 9/10

    Chronique par Denix666


    votre commentaire
  • MOTÖRHEAD - THE WORLD IS OURS - VOL. 1 - EVERYWHERE FURTHER THAN EVERYPLACE ELSE

    MOTORHEAD_The World Is Ours_Vol.1



    Le nouveau DVD live de MOTÖRHEAD est dans les bacs ! Filmé à Santiago du Chili (l’Amérique du Sud est décidément l’ultime endroit à la mode pour enregistrer un DVD !), la bande à LEMMY nous délivre une fois de plus une prestation sans faille avec l’énergie au top devant un public chilien déchainé, bref, le mur du son digne du combo britannique. Mais une question me taraude : POURQUOI CE DVD EST-IL EN NOIR ET BLANC ? La lumière était-elle à chier à ce point qu’il eût mieux valu envisager cette option plutôt que la couleur ?... Mais dans ce cas quel intérêt y-a-t’il à en proposer une version Blu Ray ? Pour la première fois qu’une vidéo live de MOTÖRHEAD est disponible en haute définition, nous devrons donc nous contenter d’une version noir et blanc. Certains objecteront qu’il s’agit d’un effet de style non dénué d’intérêt, et puis qu’importe, qu’il s’agit d’un live de MOTÖRHEAD, que seule la musique est importante, que la patate est là… Je dis juste que c’est dommage dans la mesure ou l’éclairage contribue à l’ambiance d’un morceau au même titre que la musique pour un film, que des mecs ont bossé pour ça et que leur boulot est réduit à du noir et du blanc. Avouez qu’il y a de quoi se les mordre ! Enfin, passons ! Pour ce qui est du son, en dehors de la balance légèrement en défaveur de la guitare de Phil CAMPBELL sur les rythmiques, c’est une pure tuerie ! La set-list quant à elle fait la part belle aux 5 derniers albums du groupe (mention spéciale pour "In The Name of Tragedy" entrecoupé d’un énorme solo de batterie de Mikkey DEE), n’omettant pas pour autant les hits historiques et incontournables. Les bonus que contenus dans ce DVD sont également dignes d’intérêt puisqu’ils contiennent des extraits des concerts de New York (avec un "Killed by Death" en compagnie de la belle allemande Doro PESCH et le guitariste Todd YOUTH) et Manchester (Avec Michael MONROE en invité sur "Born to Raise Hell"), et des interviews de LEMMY & Co. L’objet est disponible en plusieurs versions, notamment en 2CD+DVD, BluRay Disc, ainsi qu’une édition limitée (à 4000 exemplaires) ultime pour les die-hard fans appelée le « MOTÖRBAG » contenant une besace, un T-shirt exclusif estampillé « Local Crew », le double CD+DVD, le double vinyle du live à Santiago, de 2 autres double vinyles live contenant l’intégralité des concerts de New York et Manchester, et enfin un morceau enchâssé et numéroté du drapeau de fond de scène de la tournée !


    CD1:
    We Are Motörhead / Stay Clean / Get Back in Line / Metropolis / Over The Top / One Night Stand / Rock Out / The Thousand Names of God / I Got Mine / I Know How to Die / The Chase is Better Than the Catch / In the Name of Tragedy / Just ‘Cos You Got the Power

    CD2:
    Going to Brazil / Killed by Death / Ace of Spades / Overkill / Rock Out (Live NY) / The Thousand Names of God (Live NY) / Killed by Death (Live NY - feat. Doro PESCH & Todd YOUTH) / We Are Motörhead (Live Manchester) / Stay Clean (Live Manchester) / Be My Baby (Live Manchester) / Get Back in Line (Live Manchester) / I Know How to Die (Live Manchester) / Born to Raise Hell (Live Manchester – feat. Michael MONROE)

    LINE-UP:
    Lemmy KILMISTER: Bass, Vocals / Phil CAMPBELL: Guitar, backing vocals / Mikkey DEE: Drums

    Note : 8,5/10

    Chronique par Denix666


    votre commentaire
  • SLASH - LIVE – MADE IN STOKE – 24/7/11

    slash_made_in_stoke_dvd_bluray_cd



    Le premier album solo sobrement intitulé SLASH du guitariste au chapeau haut-de-forme m’avait fait forte impression l’année dernière ! SLASH nous revient avec ce que je considère comme LE DVD Live de l’année 2011 ! Loin des stades américains, c’est à Stoke On Trent (la petite ville anglaise qui a vu naître le petit Saul HUDSON, que le monde entier connaît sous le pseudonyme de SLASH), dans le théâtre local, Victoria Hall, écrin Ô combien sublime pour un show fabuleux !! SLASH est épaulé lors de cette tournée par Myles KENNEDY (guitariste chanteur d’ALTER BRIDGE qui chante deux morceaux dudit album : "Back From Cali" et le sublimissime "Starlight") au chant, Todd KERNS à la basse et aux chœurs (et intervient également au chant lead pour Doctor Alibi), Bobby SCHNECK à la guitare et aux chœurs, et Brent FITZ à la batterie (c’est ce line-up qui devrait enregistrer le prochain et second album solo de SLASH). Ce concert réunit des morceaux de l’album solo de SLASH (évidemment !), mais aussi de SLASH’S SNAKEPIT et VELVET REVOLVER et également 7 des morceaux les plus emblématiques de GUNS ‘N ROSES ("Nightrain", "Rocket Queen", "Civil War", "Patience", "Sweet Child O’ Mine", "Mr. Brownstone" et "Paradise City"! Il ne manque que "Welcome to the Jungle" et le tableau aurait été complet !). Autant dire que l’exercice aurait pu s’avérer périlleux pour Myles KENNEDY par la diversité des morceaux composant la set-list de ce show, c’était sans compter sur le talent vocal indéniable du chanteur qui s’en sort comme si les chansons avaient été écrites pour lui ! On se délecte sans modération de ces 21 morceaux pour 2H10 d’un concert déjà mythique gravé sur double CD, DVD et Blu-Ray Disc !! Elle est pas belle la vie ? Alors n’hésitez pas une seconde ! Ce Live est MORTEL !!!!

    SET-LIST :
    Been There Lately / Nightrain / Ghost / Mean Bone / Back From Cali / Rocket Queen / Civil War / Nothing To Say / Starlight / Promise / Doctor Alibi / Speed Parade / Watch This / Beggars & Hangers On / Patience / Godfather Solo / Sweet Child O’ Mine / Slither / By The Sword / Mr. Brownstone / Paradise City.
    BONUS: Interviews with SLASH / MYLES KENNEDY / UNCLE IAN

    LINE-UP:
    Slash – Guitar / Myles KENNEDY – Vocals / Todd KERNS – Bass/Lead & Backing Vocals / Brent FITZ – Drums / Bobby SCHNECK – Guitar/Backing Vocals

    Note : 9,5/10

    Chronique par Denix666


    votre commentaire
  • HALFORD - LIVE AT SAITAMA SUPER ARENA
    Metal God Entertainment

    halford_live_at_saitama_super_arena_blu_ray



    Fort du succès de son dernier album studio, Made of Metal, HALFORD est de retour dans les bacs avec un nouveau témoignage live de la tournée de promo dudit album. C’est à Tokyo que fut enregistré ce Live at Saitama Super Arena proposé en CD, DVD et Bluray dans une Haute Définition enfin digne de ce nom (les précédentes vidéos du combo, Live at Rock in Rio III et Live in Anaheim, furent filmées respectivement en 2001 et 2003, période où la SD était encore d’actualité, et dont la qualité en terme de définition de l’image, aussi bonne fut-elle à l’époque, révéla ses limites lors du passage à la HD). C’est donc avec une image d’excellente qualité qu’est filmé ce concert d’HALFORD devant un public tokyoïte toujours des plus enthousiastes. La performance du Metal God et de ses acolytes est à l’image de la musique du groupe anglo-américain, puissante, énergique et généreuse, faisant la part belle à Made of Metal puisque pas moins de 5 des 15 morceaux de ce live sont tirés de cet album. Le show débute avec le trio désormais obligatoire : "Resurrection", "Made in Hell" et "Locked and Loaded"… Les morceaux s’enchaînent sans temps mort, le répertoire propre à HALFORD étant plus que jamais mis à l’honneur (1 seul morceau de FIGHT, "Nailed to the Gun", et 3 morceaux de JUDAS PRIEST, "Green Manalishi with the Two-Pronged Crown", "Diamonds and Rust" et "Jawbreaker"). Loin de moi l’idée d’alimenter une polémique qui n’a pas lieu d’être, je suis néanmoins de ceux qui pensent qu’HALFORD a désormais suffisamment d’excellents morceaux à son répertoire pour ne plus avoir besoin de piocher dans celui de JUDAS PRIEST pour composer un set de valeur, mais bon, il faut bien contenter les fans de l’ensemble de la carrière de l’immense Rob HALFORD ! Bref, un très grand cru live d’HALFORD agrémenté de bonus très intéressants : un documentaire, HALFORD IV Bonus footage, une version digitale du livret du CD et 2 vidéos promo de l’album, le superbe clip en images de synthèses de "Made of Metal" et celui, plus classique de "Like There’s no Tomorrow". Seul tout petit bémol : les sous-titres uniquement disponibles en japonais n’aideront pas ceux qui ne maitrisent pas l’anglais. Ce Live at Saitama Super Arena est donc à se procurer d’urgence pour les fans d’HALFORD, mais aussi ceux qui ne se seraient pas encore penché sur le sujet !

    CONTENU
    Le concert:
    1-Resurrection / 2-Made in Hell / 3-Locked and Loaded / 4-Drop Out / 5-Made of Metal / 6-Undisputed / 7-Nailed to the Gun / 8-Golgotha / 9-Fire and Ice / 10-Green Manalishi with the Two-Pronged Crown / 11-Diamonds and Rust / 12-Jawbreaker / 13-Cyber World / 14-Like There’s no Tomorrow / 15-Thunder and Lightning.
    Les bonus:
    HALFORD IV Bonus Footage (Docummentaire)
    Digital Booklet
    Made of Metal (animated Music Video)
    Like There’s no Tomorrow (Music Video)

    LINE-UP:
    Rob HALFORD: Vocals / Roy Z: Guitars / Mike CHLASCIAK: Guitars / Mike DAVIS: Bass / Bobby JARZOMBEK: Drums

    Note : 8,5/10

    Chronique par Denix666


    votre commentaire
  • DEEP PURPLE - PHOENIX RISING
    The official soundtrack and more
    The untold story of Deep Purple Mark IV
    The lost 1975 concert

    DEEP PURPLE_Phoenix Rising_DVD




    Voici un CD/DVD qui devrait ravir les fans inconditionnels de DEEP PURPLE et constituer une excellente première découverte de ce dont fut capable sur scène le groupe mythique pour les néophytes ! Le CD est véritablement doté d’un son exceptionnellement bien restitué pour un document datant de plus de 35 ans, avec une dynamique impressionnante et un témoignage live qui  l’est tout autant ! Capté en 1975 à Tokyo (Japon) et Longbeach (Californie), ce CD envoie 8 titres énormes (9 si l’on tient compte des titres enchaînés "Smoke on the Water"/"Georgia on my Mind") démontrant à quel point DEEP PURPLE était un groupe taillé pour la scène avec un sens  de l’improvisation génial, mystique, transcendant leur musique jusqu’à transporter les âmes dans un voyage au-delà des frontières terrestres et nul besoin de substances illicites pour y accéder ! Quant au DVD, il présente le concert perdu (et donc retrouvé !) enregistré le 15 décembre 1975 à Budokan, salle mythique de Tokyo qui a été et est toujours le théâtre de bien des concerts de légendes ! David COVERDALE (chant), Glenn HUGHES (Basse et chant), Tommy BOLIN (guitare), Ian PAICE (batterie) et Jon LORD (claviers) constituaient alors le DEEP PURPLE Mark IV et offrit au public nippon une prestation d’anthologie ! 5 morceaux en furent tirés ("Burn", "Love Child", "Smoke on the Water", "You Keep on Moving" et "Highway Star") pour une vidéo à garder dans les annales des meilleurs live de l’histoire du Rock. Ce document exceptionnel est accompagné d’un documentaire de 80 minutes intitulé GETTIN’ TIGHTER – The Story of MK IV retraçant, comme son nom l’indique, l’histoire du groupe dans sa 4ème version, racontée par Jon LORD et Glenn HUGHES  à travers des images d’archives inédites. Passionnant ! Dernière précision : l’objet est disponible en CD/DVD (format CD ou DVD) et Bluray Disc.

    CD:
    Burn (Longbeach) / Getting Tighter (Japan) / Love Child (Japan) / Smoke on the Water/Georgia on my Mind (Japan) / Lazy (Longbeach) / Homeward Strut (Longbeach) / You Keep on Moving (Japan) / Stormbringer (Longbeach).

    DVD:
    DEEP PURPLE RISES OVER JAPAN
    (Concert – 30 min)
    Burn – Love Child – Smoke on the Water – You Keep on Moving – Highway Star.
    GETTING’ TIGHTER (Documentaire – 80 min)
    EXTRAS:
    -Jakarta 1975: Interview with Jon LORD & Glenn HUGHES.
    -Come Taste The Band: Electronic Press Kit.

    LINE-UP:
    David COVERDALE (Vocals) / Glenn HUGHES (Bass) / Tommy BOLIN (Guitar) / Ian PAICE (Drums) / Jon LORD (Keyboards)

    Note : 9,5/10

    Chronique par Denix666


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique