• CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    CHAULNES METAL FEST CONTEST
    CHAULNES - OCLC
    30 Janvier 2016



    Premier rendez-vous de l'année 2016 pour l'équipe d'Heavy Sound qui se rend en ce samedi pluvieux de janvier à Chaulnes pour assister au CHAULNES METAL FEST CONTEST, tremplin destiné à sélectionner le groupe qui ouvrira l'édition 2017 du festival Picard. Au programme, onze groupes qui évoluent dans des univers musicaux allant du Heavy/Thrash au Death en passant par le Black ou le Doom, de quoi satisfaire un large public qui , malheureusement ne s'est pas déplacé en masse...

    PROPHECY OF APOCALYPSE (Rouen) a la lourde tâche d'inaugurer la journée et on comprend tout de suite l'ampleur du désastre sonore auquel nous aurons droit sur quasiment toutes les prestations. Le son est brouillon et la taille (ainsi que le vide) de la salle provoquent une résonance difficile à maitriser. Pour autant, le quintet rouennais, doté d'un capital sympathie certain et d'un chanteur capable d'atteindre des notes très aigues, ne se laisse pas abattre et prend plaisir à distiller son Heavy/Thrash devant un public apparemment séduit.

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    OGARYA prend ensuite possession de la scène avec son Death assez brutal relevé de samples. Sanction sonore immédiate pour le quatuor picard, dont le son de batterie triggé ne laisse aucun espace aux autres instruments avec cette fichue résonnance. Après la suppression du trig, l'ensemble se fait plus audible (tout est relatif) et peut terminer son set avec dignité, même si l'on sent le quatuor quelque peu désarçonné.

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    Se définissant comme simplement "Metal", SPLIT BRAIN (Creil) va quant à lui plutôt bien tirer son épingle du jeu, notamment grâce à un son légèrement plus audible. Le style du groupe, qui rappelle le In Flames de la fin des années 90, fait la part belle à des guitares mélodiques et au chant rageur de Rémi. Mais ce qui différencie SPLIT BRAIN de ses prédécesseur, c'est surtout cette volonté de proposer un spectacle, ses membres se montrant donc plus mobiles et expressifs, quitte à ce que les attitudes de Rémi, toujours lui, paraissent parfois too much. Un effort à saluer !

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    DUNKELNACHT ayant annulé suite à un problème de transport, c'est ensuite AKSAYA (Orléans) qui se présente sur scène, équipé d'un pied de micro façon sculpture post-apocalyptique et d'un vidéo-projecteur. Ces ingrédients ne vont cependant pas suffire pour permettre au quintet orienté Black/Death de convaincre. Handicapé par de gros problèmes de retours scéniques, le combo est même obligé d'interrompre un morceau et de régler ses comptes avec l'ingé-son ! Abattu, le groupe termine son set sans conviction et sa musique, primaire et hypnotique, en souffre énormément. A revoir dans de meilleures conditions.

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    PRAETORIA (Paris) n'est quant à lui pas venu faire de la figuration et cela se sent d'entrée de jeu, avec un son tout à fait correct. Il faut dire que le combo Deathcore a pris soin d'emmener sa propre ingé-son, bonne pioche ! La musique du quintet ne fait pas de quartier et le groupe est on ne peut plus en place : de loin la prestation la plus pro de la journée. De plus, malgré un style rouleau-compresseur, les ambiances sont judicieusement alternées, ce qui permet d'éviter de perdre le public en route. Chapeau !

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    Originaire d'Amiens, les cinq membres d'YRZEN représentent aujourd'hui le Death/Folk symphonique. Les Picards vont délivrer une prestation entraînante et énergique malheureusement désservie par un son encore plutôt approximatif, ce qui n'aide pas forcément à entrer dans un show certes bien exécuté mais un poil brouillon. La formation amiénoise n'en délivre pas moins un set agréable, parsemé de titres mélodiques et catchy.

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    Changement radical de style avec l'arrivée de FATHER MERRIN qui vient apporter un peu de lourdeur au débât avec son Doom Metal inspiré de CATHEDRAL et BLACK SABBATH. Fort efficace et envoutant, le set de la formation meusiène va plonger la salle dans une atmosphère sombre et pesante. La prestation est parfaitement exécutée, et malgré des conditions peut-être pas des plus optimales, nos Lorrains s'en sortent finalement fort bien !

    CHAULNES METAL FEST CONTEST - 30/01/2016

    DAGARA (Paris) est un groupe de scène et il va de nouveau le prouver ce soir en donnant un show de Hardcore/Metal tribal très physique. Les six compères aiment le bordel organisé et ce n'est pas le chant partagé à deux, les percussions et les sauts de toutes parts qui le démentiront. Intense, mais réservé à un public amateur de ce genre aussi peu prisé de nos jours. Une bonne raison de saluer la persévérance du groupe.
     
    Autre groupe au capital sympathie énorme, EROS apporte un petit vent de fraicheur bienvenu avec son Groove Metal plutôt mélodique. Ces jeunes bordelais, "menés" par Sophie (chant - son « Chaulnes, est-ce que vous aimez le sexe ? » est déjà devenu culte !) ne s'économisent pas, pas plus qu'ils ne cachent leur plaisir d'être là, malgré quelques problèmes techniques côté batterie. Jolie découverte !
     
    C'est à THE OATH que revient une autre lourde tâche : celle de clôturer cette longue journée devant un public plus clairsemé. Cela n'entame pas, semble-t-il, la motivation des lyonnais qui balancent leur Black/Death mélodique rehaussé de samples avec conviction, même s'ils sont eux aussi handicapés par un son médiocre. En plus de remercier abondamment le public, l'organisation et les groupes, THE OATH n'a rien lâché ce soir. Bon esprit !

    Report : Morbid S. & Nono666
    Photos : Nono666

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :