• BLACK COUNTRY COMMUNION - BCCIV

    BLACK COUNTRY COMMUNION - BCCIX
    Mascot Label Group
    Style : Hard Rock
    Origine : Etats-Unis
    Sortie : 2017
    Site Web : www.bccommunion.com

    BLACK COUNTRY COMMUNION - BCCIV



    01. Collide / 02. Over My Head / 03. The Last Song For My Resting Place / 04. Sway / 05. The Cove / 06. The Crow / 07. Wanderlust / 08. Love Remains / 09. Awake / 10. When The Morning Comes / 11. With You I Go (Bonus Track)


    Il faut avouer que le fait de voir sortir un quatrième volume de BLACK COUNTRY COMMUNION n'est pas du plus grand enthousiasme. En effet, ce super-groupe, dont on ne citera pas encore une fois les membres, n'a jamais vraiment réussi à conquérir tout le monde. Faute, il est vrai, pour beaucoup, à un manque d'accroche, de mélodies, d'inspiration. Les précédents albums étant dans un registre assez brut de décoffrage, dans l'esprit, hélas, de la plupart des albums de Glenn HUGHES. Et de se rappeler surtout de l'excellent premier extrait du premier album, avec un "One Last Soul" d'anthologie, sachant allier puissance et mélodie. Pour le reste... ben c'est un peu le blackout.

    Mais ce quatrième épisode nous réconcilie en partie avec ce manque, car il est le plus mélodique et possède de très bons moments dont on regrette qu'ils ne soient pas plus nombreux. En tête, le fameux "Wanderlust", tout en finesse et bien agréable, comparé aux rythmes pachydermiques habituels. Les notes simples de piano et les arrangements sont des plus réussis, et Dieu que Glenn HUGHES est excellent quand il pose sa voix. Un peu dommage que le morceau s'étire sur plus de huit minutes, et que « The voice » redevient braillard par endroits. Mais globalement, que voilà enfin une composition inspirée ! Autre bonne surprise, le titre d'inspiration celtique "The Last Song For My Resting Place" interprété avec brio par Joe BONAMASSA. Ces deux morceaux apportent à eux seuls ce qu'il manquait aux précédents volumes, une diversité les faisant sortir du carcan trop lourd de feu LED ZEPPELIN. Pour le reste, il est vrai que l'on est en terrain connu, c'est pour cela que la réconciliation n'est que partielle. Cependant, il faut reconnaître en ce BLACK COUNTRY COMMUNION version 2017 un supplément d'âme général.

    Bien sûr, des lourdeurs ci-et-là plus des passages un peu longuets empêchent ce BCCIV d'obtenir une meilleure appréciation. On pensera d'ailleurs plus à 7 étoiles, mais bon cet attrait est tellement inespéré que le demi-point en plus n'est pas immérité. Sûrement pas indispensable encore dans quelques années, mais à l'instant T des qualités bien encourageantes pour la suite... si elle existe... Allez, en attendant, on va se remettre "Wanderlust" !

    Chronique : Renegade88

    BLACK COUNTRY COMMUNION - BCCIV

     


  • Commentaires

    1
    Papabordg
    Dimanche 5 Novembre à 19:31

    Complètement sous noté, un 7 à cet album et ben dis don............... alors qu’est ce qui faut créer pour avoir un 9. Une bible?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :